AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Lun 2 Avr - 13:32

Aaron James Hadblown
Premier prénom :Aaron. Je sais, y a plus original comme prénom, mais sachant que je suis américain, ça s'entend rien qu'à mon prénom et aussi à mon horrible accent. De toutes façons, mon prénom, il est classe, et ton argument est invalide.
Deuxième prénom : James. Parce que ma maman trouvait que ça faisait élégant. Mais je crois qu'elle voulait garder un peu de dignité, aussi, parce que dans l'endroit où on vivait, avec l'existence qu'on menait, il fallait s'accrocher...
Nom(s) : Hadblown, et contrairement à ce que vous croyez, je suis pas un enfant d'Eole, bien que je comprenne que ça puisse prêter à confusion, on n'est plus chez les indiens.
Parent divin : Dionysos, ouais, mon père c'est le dieu du vin. Ca fait tout de suite ivrogne. Bon, c'est vrai que j'aime tout ce qui est alcool, j'avoue. Mais vous pourrez dire ce que vous voulez, moi et mes frères et sœurs, on est les maîtres dans l'art de la fête !
Pouvoir: Je peux me décupler. C'est pratique pour le combat, je peux encercler l'ennemi, ou faire peur au gens... Mais je m'entraîne depuis cinq ans, et pour l'instant, je n'ai que cinq doubles grand maximum
Groupe : les sang-mêlés. J'vous jure que faire partie du camps des gentils, c'est pas si ennuyant que ça en a l'air. les gens sont super sympas à la colonie, même si, comme tout le monde, je les ai trouvés un peu bizarres au départ.
Âge :17 ans, si on enlève 10 ans, ça donne l'age de raison. Coïncidence ? Je ne pense pas non...
Lieu/Date de Naissance :Je suis né le 15 mars 1995 dans le Bronx, vous savez, la partie de New York qui abrite tout ce dont la grande ville ne veut pas, les mafieux, les gangs, les immigrés, les protistués, comme ma mère, et bien d'autres encore...
Nationalité :Bah, américain mon ptit. Et ouais, bizarrement, ce sont toujours les américains qui sauvent le monde, et c'est pas seulement le cas dans les films...
Sexe :Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, je suis un mec, la barbe naissante et ce corps de rêve auraient dû vous mettre la puce à l'oreille, sans blague.
Orientation sexuelle :Je suis un hétéro tout ce qu'il y a de plus normal. Enfin, je dis pas que les homosexuels sont pas normaux, mais que je ne me pose pas de questions sur ma sexualité. je crois avoir passé la période de l'adolescent qui se cherche.
Anecdote(s) :Les humains qui ne voient pas à travers la Brume pensent que je suis schizophrène mais je parle seulement à l'un de mes doubles. Ouais, même dit comme ça, ça fait malade mental, je vous l'accorde.

Nous vous demandons d'expliquer les champs ci-dessus avec quelques lignes. ;)

Mon histoire
We were born for this

S'il y a une chose qui est sure, c'est que mon histoire, personne ne l'enviera. je suis né dans le Bronx, vous savez, les quartiers pauvres de New York, où on ne peut pas passer une journée sans une fusillade au coin de la rue, sans un affrontement de gangs en bas de l'immeuble. J'ai longtemps eu peur, je ne vous le cache pas. Mais, comme ma mère, j'ai fini par m'habituer. Maman était parfaite. De longs cheveux de jais, un regard bleu électrique dont j'ai hérité, une mine toujours enjouée, le teint légèrement halé. Elle était juste née au mauvais endroit. Mexicaine, elle a émigré pour la Big Apple, des rêves plein la tête. Mais la réalité a eu vite fait de la rattraper. Elle n'avait pas les moyens de se payer un appartement, elle s'est installée dans un squat, et s'est prostituée pour subvenir à ses besoin. Pourtant, elle méritait tellement mieux. Je crois qu'on a eu la meilleure relation mère/fils qu'il puisse exister. Même si au départ, j'étais sensé être un accident de parcours. Elle m'avait raconté qu'elle voulait avorter, mais que son client et accessoirement mon père biologique était revenu quelques semaines plus tard pour lui demander de mener sa grossesse à terme. Z'avez vu, Dionysos m'a sauvé la vie avant même que je naisse. Bon ça, je l'ignorais encore. J'ai grandit, j'ai mené une existence de gamin des rues, faisant toutes les bêtises possibles et imaginables avec ma bande de potes, parce que j'étais obligé, si je voulais survivre et éviter de me faire tabasser à chaque coin de rue. Puis est arrivé un certain jour qui marquera ma vie à jamais.

Tell me, tell me do you feel the pressure ?

Ça se passe quelques années plus tard, j'avais douze ans. On marchait dans la rue, tous côte à côte en quête de quelqu'un à harceler, ou d'un mur encore vierge à taguer. Il y avait Travis, John, Jake, Harvey et moi. Harvey était paraplégique, il se baladait en fauteuil roulant, mais nous on l'aimait bien, parce qu'il avait toujours le mot pour nous faire rire, même s'il ne le faisait pas toujours exprès. Soudain, la terre se mit à trembler, un grondement sourd se fit entendre. Les mecs, qui d'habitude jouaient les gros durs, se mirent à courir en tout sens en hurlant que c'était la fin du monde. Je me demande encore comme j'ai fais pour garder mon sang froid. Harvey, lui, fixait le coin de la rue avec une certaine peur. Mais il ne semblait pas effrayé par la même chose que nous. Il s'est levé d'un bond. Oui, il s'est levé, alors qu'il était sensé être paraplégique. Il a enlevé son pantalon, mais j'étais trop bouche-béé pour faire du cynisme. J'ai baissé les yeux et j'ai découvert qu'il n'avait pas des jambes, mais des... des pattes de chèvres ! Je suis resté planté là, bouche-bée, alors que le sol tremblait toujours, et que le bruit sourd s'était transformé en bruit de sabots martelant le sol. Je ne sais pas comment je l'ai deviné parce que je n'avais jamais entendu de bruit de sabots de ma vie. J'ai vu le visage de mon ami mi-ado, mi-chèvre se décomposer en voyant quelque chose derrière moi. Je me suis retourné et je l'ai vu. Un immense taureau blanc d'au moins deux mètres au garrot, avec un regard rouge vif. Il m'a fixé dans les yeux avec tant de hargne, de haine, que j'en ai vu ma vie défiler devant mes yeux sans même me demander ce que je lui avais fait. D 'un seul coup, j'ai senti quelqu'un me tirer par le poignet. Harvey. Il s'est faufilé entre deux immeubles, et m'a entraîné à sa suite. Il m'a fait signe de ne pas faire de bruit, mais je n'aurais jamais osé en faire un seul. La bête est passée dans la rue, je la fixais, effrayé mais impressionné. Elle a fini par disparaître. J'ai reposé mon regard sur Harvey.

« Qu'est-ce que c'était que ce bordel ? Pourquoi y avait un taureau en plein milieu de la route ? Pourquoi t'as des pattes poilues ? Pourquoi ce truc géant en avait après moi ? »

Il m'a expliqué -un peu vexé- qu'il n'était pas un homme aux pattes poilues mais un satyre, une créature mythologique de la forêt. Il m'a parlé aussi des demi-dieux qui étaient un peu comme des aimants à monstres, en gros. J'vous explique pas ma surprise quand j'ai su que j'étais une moitié de dieu, mais ça expliquait ma dyslexie et mon hyper activité. Il m'a dit que je devais le suivre à la colonie, j'ai pas compris pourquoi il me proposait des vacances mais ça semblait vachement important pour lui. J'ai dû mentir à ma mère, lui dire que j'étais pris dans un internat pour délinquants juvéniles. Je n'ai pas aimé lui mentir, mais je crois que c'était plus sécurisant pour elle.

Open your eyes like I opened mine,
It's only the real world, life you will never know

Je suis donc arrivé à la colonie, en un seul morceau, heureusement. On m'a donné une épée de bronze céleste et un bouclier, j'ai appris à me battre, et je suis resté au bungalow d’Hermès pendant un peu plus d'un an. Jusqu'au jour où un des fils d'Arès m'a vraiment tapé sur les nerfs. Il m'a envoyé son poing dans la figure. Vous vous êtes déjà pris un coup de poing de quelqu'un spécialisé dans le combat, qui est baraqué et qui fait trois bonne têtes de plus que vous ? Non ? Bah vous avez de la chance. J'ai littéralement volé, je n'avais pas mon épée sur moi, tout ce que j'ai trouvé à faire c'est de lui foncer dessus, pour lui rendre la pareille. Il m'a semblé qu'une silhouette se mouvait à mes côtés mais j'étais trop concentré pour m'en rendre compte. J'ai envoyé mon poing dans sa figure cabossée, le plus étrange c'est qu'il s'est écroulé à terre. Mais je ne lui portais plus d'attention. Devant moi se trouvait un double parfait de moi. Il avait l'air aussi éberlué que moi. J'ai mis un certain temps à comprendre qu'il agissait un peu comme un miroir, il reproduisait mes mes mouvements. Quelques gens s'étaient attroupés autour de moi, et tendis que je fixais encore mon nouveau jumeau, une lumière verte et mauve se forma au dessus de moi, j'y reconnus sans problème une feuille de vigne. Mon père venait de me reconnaitre comme son fils. Mes frères et sœurs, vraiment très euphoriques pour le coup - je pense qu'ils n'avaient pas bu que de l'eau - m'ont porté en triomphe jusqu'à leur bungalow. Ils m'ont donné gout à la fête et à l'alcool, mais bizarrement, je ne me suis jamais autant senti dans mon élément. Depuis ce temps, je me suis entraîné à contrôler mon double, à différer ses mouvements des miens, puis à me forcer à en faire plus d'un.

No sir, well I don't want to be the blame, not anymore


Je pense que vous n'avez encore pas tout à fait cerné mon caractère, je suis pas du genre à parler de moi. Mais je veux bien le faire pour vous. Je suis quelqu'un de franc, je dis souvent ce que je pense, c'est presque un défaut car parfois il vaudrait mieux que je me taise. Je suis assez têtu, j'ai toujours raison, et il est difficile de me faire changer d'avis. J'ai aussi le sang chaud, je m’énerve facilement, mais ça je crois que ça me vient plus de ma mère. Je reste quelqu'un d'assez généreux, je supporte pas que quelqu'un soit dans le besoin, je ferais tout ce qui est en mon possible pour combler mon entourage. Surtout les filles. Je suis aussi un peu dragueur à mes heures perdues... Je suis plutôt courageux, voir même téméraire, foncer dans le tas, c'est ma passion ! J'ai pas encore découvert mon défaut fatal, vous savez, ce défaut dont vos ennemis peuvent prendre avantage. Et une dernière chose, je m'estime heureux d'avoir mon père pas loin, même si je ne suis pas du genre à le coller. Il a beaucoup de boulot, ouais, comme ronchonner sur son sort, et jouer aux cartes avec Chiron. Bref. Voilà, pour finir, ça fait cinq ans que je suis à la colonie, je suis une tête plutôt connue. Enfin, surtout parce que j'adore faire le rigolo de service et amuser la galerie. Hé, c'est pas pour rien que mon père est le dieu du théâtre ! J'ai suivi l'histoire de Percy, j'ai dû arriver à peu près six mois avant lui. La guerre approche, on va bien rigoler !
Shadow
15 ans ▬ Nico Tortorella

Comment avez-vous découvert le forum ?
▬ Google est mon ami !

Combien de fois dans la semaine serez-vous là ?
▬ Je peux me connecter à peu près tous les jours, ce n'est pas pour autant que je répondrais à mes topics quotidiennement...

Qu'en pensez-vous ?
▬ Le design est magnifique 620 Le concept bah, c'est Percy Jackson donc j'aime, et on est dans mon livre préferé de la saga, donc je ne peux être que ravie :P Bref, je n'ai rien à redire si ce n'est sur la limite d'âge, mais ça c'est dit plus bas.

Copyright
▬ Avatar par Lollipops sur Bazzart et le gif provient de itsnotexactlyatumblr.tumblr.com

Avez-vous bien lu le réglement ? Si oui, donnez nous le code que vous aurez trouvé.



Dernière édition par Aaron J. Hadblown le Mar 3 Avr - 16:11, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Lun 2 Avr - 15:15
67
Bienvenue sur le forum omgg
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 970
ϟ Drachmes : 1500

avatar
B. Sienna Eliacin
« Le cœur d’une femme est un océan de secrets. »
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Lun 2 Avr - 18:44
Hello ! Bienvenue! Oh t'es trop sexy. XD Je sors.
Bonne chance pour ta fiche ! Tu nous dis dès que tu l'as fini. =D
Je suis de tout coeur avec toi ! coeur
Si tu as la moindre questions, n'hésite pas. 56
Bon courage en tout cas. 13161


Les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. La paix c’est bon pour les femmes et les faibles. Les empires sont forgés par la guerre. Je pense que vous seriez vraiment étonné de me connaître.
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Lun 2 Avr - 18:51
Merci !

J'ai une question mais je ne sais pas trop où la poser donc je la pose ici :

Donc voilà, j'ai remarqué que la limite d'age ici était de 16 ans. Or je vais pas mentir et me rajouter des années, j'ai 15 ans à tout casser. j'ai du mal à comprendre cette limite d'âge vu que les lecteurs de Percy Jackson sont plutôt des ados. M'enfin bref, passons. J'ai cherché pendant je sais pas combien de temps des rpgs Percy Jackson, je me suis inscrite sur un premier qui a coulé, le deuxième vient de couler lui aussi. Je commence à croire que je porte la poisse. Vous voudrez de moi quand même, hein ? Enfin bon, j'ai beau avoir un an de moins, je pense avoir la maturité adéquate, et je jure que si je suis choquée de quoi que ce soit ( ce qui m'étonnerait ) j'en assume l'entière responsabilité. J'ai déjà vu beaucoup de choses sur d'autres forums, qui ne m'ont pas choquée, et puis si ce n'est que ça, je m'en remettrais, hein. De plus, je ne sais pas si ça va apporter quelque chose dans votre jugement, mais j'ai un an d'avance, je suis en seconde et je traîne avec des gens de 16 ans. Donc voilà, dans ma tête je suis comme eux. Est-ce que je peux m'incruster parmi vous, alors ? 160

Si ce n'est pas le cas, eh ben supprimez mon compte, laissez moi juste le temps de récupérer ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 970
ϟ Drachmes : 1500

avatar
B. Sienna Eliacin
« Le cœur d’une femme est un océan de secrets. »
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Lun 2 Avr - 21:42
Ben reuh. XD Tu sais par mp ça aurait été plus simple. Donc je vais t'expliquer.

Pour commencer, on est pas des monstres. Donc oui, tu peux évidemment rester. Tu sais que tu es prévenu. Nous avons mis ça pour ne pas avoir de problème avec des personnes/parents. Si des rpgistes veulent venir malgré leur âge. Je vais pas broncher. Ils sont parvenus. Et le forum se déresponsabilise en cas de choc. Avant on avait fait une partie pour les +16 ans, finalement on a laissé tomber pour laisser dans tout le forum. Faut juste prévenir d'un [+18ans] au début du sujet pour bien prévenir les personnes sur le forum, genre venait pas. Tu peux finir ta fiche, en tranquillité. Si cela peut te rassurer. =3

Je sais pas si j'ai réussi à répondre à ta question principale ? 919



Les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. La paix c’est bon pour les femmes et les faibles. Les empires sont forgés par la guerre. Je pense que vous seriez vraiment étonné de me connaître.
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 10:20
Ah ok, c'est cool alors ! Désolée si j'ai pu paraître agressive, c'était pas le but en tout cas. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 766
ϟ Drachmes : 935

avatar
Jaxson D. Hìrsh
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 14:59
Hé hé comment je kiffe le pseudo c'est pas du tout parce que mon premier perso` sur un fo` PJ s'appelait comme ça ^^' & en plus t'as le pouvoir de mon ancien perso`, on va bien s'entendre 717
Trève de plaisanterie, bienvenue parmi nous Aaron & bon courage pour la rédaction de ta fiche !
En espérant que tu t'y plaise & non ne t'inquiète pas le forum n'est pas prêt de fermer ses portes 56
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 15:10
TOBIAS 620 C'est sur on va bien s'entendre ! Et merci !

EDIT : Présentation terminée ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 239
ϟ Drachmes : 263

avatar
Evan S. Dawsen
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 15:57
Hello et Bienvenue sur le forum *o*

Je prends ta fiche en charge mwahaaaaa *se prend des tomates dans la figure*

Mis à part quelques fautes de frappes par ci par là (rien de grave, j'ai pas eu envie d'aller me crever les yeux pour une fois 56 ), la fiche est ..... 620 enfin géniale quoi. Je te kiffe grave 485 J'ai bien ri en lisant, et j'adore ton style d'écriture 620
Bref j'arrête de baver promis
& je valide, tout simplement mwahaaa

Bon jeu parmi nous *o*


Dernière édition par Evan S. Dawsen le Mar 3 Avr - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 16:01
Des fautes ? Je ne me le pardonnerais pas j'me suis relue deux fois au moins *meurt* Plus sérieusement, merci beaucoup, c'est la première fois qu'on me dit que ma fiche est géniale :'D
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 239
ϟ Drachmes : 263

avatar
Evan S. Dawsen
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mar 3 Avr - 16:05
Qwa la première fois qu'on te complimente ? J'pensais que t'avais un tas de fans moi Oo
et woui pour les fautes, juste un "p" qui a sauté à "appris" xD et un chapeau chinois (ou accent circonflexes pour les accros) à "dû" voila voila.

Oh et j'allais oublier le plus important *bouuuuuuuuuh la nulle !*




Bienvenue officiellement sur le forum.« Tu viens de faire ton entrée dans ce monde mythologique. »


Nous sommes heureux de t'accueillir sur Percy Jackson Révolution. Tu es devenu un membre officiel. Nous espérons que tu t'amuseras sur le forum. En cas de problème, nous serons toujours disponible.Tu peux ouvrir une fiche de lien, ici, et une fiche de rp, ici . Si tu es trop timide et que tu veux commencer un sujet, tu peux aller: . Une personne te répondra à coup sûr. N'oublie pas de passer valider ton avatar pour le bottin d'avatar . Si tu possède un pouvoir, nous te laissons passez ici pour le valider.

Amuse-toi bien sur PJR, pour les intimes.

Le Staff.

Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 1248
ϟ Drachmes : 1333

avatar
Chriss S. Davenport
it's never too late to restart...
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mer 4 Avr - 0:50
Bienvenu sur le fofo' :D Au plaisir de se croiser en RP ;)
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 66
ϟ Drachmes : 96

avatar
Artémis
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mer 4 Avr - 6:05
Heyheyhey
Bienvenue parmi nous et félicitation pour ta validation. N'oublie pas de t'éclater O/


ARTEMIS ϟ « FOLLOWING THE STREAM UP NORTH » there is room in my lap, for bruises, asses, handclaps, i will never disappear, for forever, i'll be here, whispering, morning keep the streets empty for me, uncover our heads and reveal our souls, we were hungry before we were born
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Mer 4 Avr - 10:44
Merci à vous deux ! 160
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 970
ϟ Drachmes : 1500

avatar
B. Sienna Eliacin
« Le cœur d’une femme est un océan de secrets. »
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Ven 6 Avr - 18:19
Bienvenue officiellement sur le forum! ;)

T'inquiète, je l'ai pas pris sur une agressivité. Je suis du genre à répondre. Si j'ai pu te paraître froide. C'est à moi de m'excuser. ;) En tout cas, une formidable fiche de présentation ! :coeur3:


Les dieux nous envient parce que nous sommes mortels, parce que chacun de nos instants peut être le dernier et que tout est beaucoup plus beau car nous sommes condamnés. La paix c’est bon pour les femmes et les faibles. Les empires sont forgés par la guerre. Je pense que vous seriez vraiment étonné de me connaître.
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Parchemins écrits : 14
ϟ Drachmes : 27

avatar
Aaron J. Hadblown
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk Ven 6 Avr - 21:21
Merci beaucoup ! 485
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk
Revenir en haut Aller en bas
 

Aaron - Your kiss is like whiskey, it gets me drunk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fiches en danger-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Films